Edito

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous…

Suivez-nous

Nos partenaires

LINE'CL
Nokomis
Atacama
Vitalie Taittinger au volant de la bmw i8 - Instant Rémois
fade
2047
post-template-default,single,single-post,postid-2047,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-light,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-dark-header,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Vitalie Taittinger au volant de la bmw i8

Taittinger

Il lui arrive parfois d’accrocher sa voiture lors de quelque manoeuvre périlleuse. Mais que celui qui n’a jamais froissé un peu de tôle lui jette la première pierre. « J’ai mon permis depuis trois ans », explique Vitalie Taittinger avant de partir dans un grand éclat de rire. La petite fille du fondateur de la célèbre Maison de champagne est aussi pétillante que le breuvage dont elle est l’ambassadrice. De quoi donner quelques sueurs froides à Sylvestre, le gardien des clés de la BMW i8 que Vitalie s’apprête à essayer. Après une petite présentation du véhicule, « l’un des modèles amiraux » de la marque allemande, il fait signe à Vitalie de s’avancer, tandis que la belle chrysalide déploie ses portes papillons. Un modèle GT (grand tourisme) dont la teinte bicolore et le design affuté n’ont rien à envier aux plus belles voitures de course. Petit passage par la Maison Taittinger où Vitalie prend la pose sous le regard amusé de ses collègues de travail, plus habitués à la voir rouler en voiture familiale qu’en coupé sport. Quelques minutes plus tard, devant les tribunes du circuit de Gueux, la mère de famille se laisse griser par la vitesse ; l’espace de quelques minutes, elle n’est plus Vitalie Taittinger, mais un Sébastien Loeb en jean slim et boots à talons. Avec son châssis en carbone et sa ligne aérodynamique, la i8 roule comme sur un nuage. « Le contact de l’air avec la voiture est très agréable », constate Vitalie.

JE RETROUVE DANS CETTE VOITURE LE SAVOIR-FAIRE « COUTURE » QU’IL Y A DANS LE CHAMPAGNE

vitalie taittinger 2Pas du genre à s’en laisser compter par les grosses cylindrées, la directrice marketing et communication de Taittinger est tombée sous le charme de la belle sportive. À son plus grand étonnement. « Je m’attendais à ce que l’adaptation soit plus difficile. C’est une voiture très facile à manier, douce et silencieuse. Elle a un très joli bruit et, moi qui suis très sensible aux lignes, je trouve qu’elle est extrêmement bien dessinée. Je retrouve dans cette voiture le savoir-faire « couture » qu’il y a dans le champagne ». Mais déjà, la balade se termine. Dommage, on aurait bien prolongé l’essai jusqu’à Deauville pour le week-end !

PAR LAETICIA

instant remois
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

LES COUPS DE COEUR DE JOACHIM DE LA LIBRAIRIE LA PROCURE Previous Post
UN ENTRAÎNEMENT AVEC LE CCRB Next Post