Edito

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous…

Suivez-nous

Nos partenaires

LINE'CL
Nokomis
Atacama
Une journée avec Gilles avant la cueillete de la côte aux enfants - Instant Rémois
fade
1953
post-template-default,single,single-post,postid-1953,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-light,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-dark-header,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Une journée avec Gilles avant la cueillete de la côte aux enfants

Son expertise s’est bâtie au fil d’un parcours relativement atypique. Ingénieur agronome et oenologue, il fut, en effet, responsable du vignoble BOLLINGER avant de devenir Chef de Caves en 2013 : de la vigne au vin. Le vignoble n’a plus de secret pour lui.

6h30 : Gilles prend son petit déjeuner en famille avec un café américain et des fruits frais.

8h00 : arrivée à Aÿ, berceau de la maison BOLLINGER. Direction « cuverie » pour assister à l’arrivée des échantillons prélevés quelques minutes avant dans la vigne. Analyse de ces échantillons (pesée, degré, acidité, niveau d’anthocyanes).

8h30 : réunion avec l’équipe oenologie et l’équipe vignoble pour analyser la courbe de maturation de la parcelle et décider si le bon moment est venu. Consultation de la météo, pour éviter de cueillir sous la pluie.

9h30 : décision prise. On vendange le lendemain matin. Point avec le responsable vignoble et le responsable oenologie pour caler l’organisation : cueillette seulement le matin pour garder la fraicheur des baies, arrivée et tri des grappes dans l’heure suivante au pressoir de Mareuil. Objectif les grappes cueillies le matin doivent être toutes dans la cuve avant la fin de l’après-midi.

11h00 : pressoir de Mareuil sur Aÿ, validation avec les équipes du tri sur la cuve de vin rouge de Verzenay qui commence à arriver dans la cour. Tour général du site pour saluer les hommes de quai, les pressureurs, les cuvistes et bien sûr les livreurs.

12h30 : déjeuner sur place avec l’équipe du CIVC qui suit un essai sur le site.

14h00 : retour à Aÿ. Confirmation météo et confirmation de la cueillette. Gilles fait un point avec l’équipe chargée de la vinification sous bois.

15h00 : réunion pour déterminer quel niveau de vendange en grappes entières « nous souhaitons intégrer pour la Côte aux enfants en 2016 », audio conférence avec Jean-Pierre Confuron (vinificateur de la maison de Bourgogne Domaine Chanson), pour alimenter la réflexion de l’équipe.

16h00 : passage par le bureau pour relever les emails avant de partir en « balade » chez nos livreurs.

17h30 : retour sur le site de Mareuil pour visualiser la fin de la cuve de vin rouge de Verzenay, récupérer les données analytiques de cette cuve et vérifier l’installation de l’atelier pour la cueillette de la Côte aux enfants le lendemain. Visites sur les pressoirs partenaires de la Maison qui travaillent encore (la vendange du rouge est tardive chez Bollinger). Retour vers Reims ensuite.

20h00 : passage en cuisine pour préparer un dîner rapide… et familial.

22h30 : quelques mails (merci le téléphone portable), un peu de lecture ou un film avant de se coucher (tôt) pour la « grande » journée du lendemain.

Gilles

PAR ELISE

instant remois
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Quasimodo et Esmeralda Previous Post
Astuces pour se remettre d'une soirée Next Post