Edito

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous…

Suivez-nous

Nos partenaires

LINE'CL
Nokomis
Atacama
JUIN, À REIMS, C’EST PIQUE-NIQUE - Instant Rémois
fade
3016
post-template-default,single,single-post,postid-3016,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-light,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-dark-header,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

JUIN, À REIMS, C’EST PIQUE-NIQUE

Reims aime les chaleurs modérées. Juin lui va bien au teint. Suffisamment chaud pour goûter au charme des terrasses. Pas trop pour ne pas dégouliner. Et puis le champagne ne s’accommode pas des fortes températures. Quand juin ne s’aventure pas au-delà des « normales de saison », d’un côté ou de l’autre, il est le cadre idéal d’un pique-nique. Le pique-nique, c’est un truc tendance. Entendons-nous : pas le pique-nique des Bidochons sur le bord de la nationale 7, entre le pare-choc de la R16 et le bitume, mais le pique-nique chiadé. Manger sur l’herbe, savourer une coupe, bavarder à l’ombre d’un noisetier, s’éloigner de tout ce qui roule, de tout ce qui jappe et qui bouscule, des pots d’échappement ou des sonneries, c’est bien là un plaisir qu’il suffit de savoir saisir au bon moment. Pas compliqué. Certains ne vont pas bien loin, optent pour la soirée blanche, le comble du chic. D’autres s’écartent de la ville. Avec ou sans couverts, avec ou sans nappe, vous pouvez tout imaginer. Et, comme Reims est une ville qui soigne les appétits de ses habitants, ce serait trop bête de ne pas essayer, en ce mois de juin, de retrouver les petits plaisirs d’enfance en s’allongeant sur l’herbe. Pour le menu, vous avez le choix. Pour la boisson, vous ne l’avez pas. Le pique-nique, aujourd’hui, c’est avec bulles.

instant remois
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Mumm lance le premier instant culinaire Previous Post
Pique-nique Rémois Next Post