Edito

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous…

Suivez-nous

Nos partenaires

LINE'CL
Nokomis
Atacama
Soirées Archives - Instant Rémois
fade
161
archive,category,category-soirees,category-161,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-light,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-dark-header,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Soirée de lancement : Instant rémois N°5

THE PLACE TO BE

C’est bien connu, les Rémois ne vont jamais place d’Erlon. Jamais. Trop ci, trop ça, pas assez comme-ci, pas assez comme-ça. Et puis elle est tout en longueur. Non, la place d’Erlon, c’est bon pour les touristes. Les Rémois, ils vont ailleurs. Et pourtant, curieusement, elle est toujours bondée. Dès le printemps, les terrasses refoulent ceux qui arrivent trop tard. Et, si d’aventure, malgré tout ce que vous avez dit, vous la traversez, vous croiserez tous ceux qui vous prétendent à longueur d’année qu’ils n’y vont jamais, jamais. On y boit, on y mange, on y chante, on y achète de tout, on s’y promène. Les Rémois, qui y vont quand même, y croisent les Anglais faisant étape, les Ardennais venus à la ville, les Sparnaciens en voisins, les étudiants braillards. C’est un joyeux désordre du matin au soir tard. Surtout, elle est l’artère vitale du commerce en centre-ville, le poumon du shopping. S’il n’y avait pas la place d’Erlon il faudrait l’inventer. Il nous faudra plusieurs numéros pour en faire le tour.

Soirée de lancement : Instant Rémois n°4

Le quatrième numéro du magazine chic Instant rémois a été présenté festivement hier soir dans les salons Degermann. Instant Remois #4 from Cap Regies on Vimeo. Hors du centre point de salut ? Mais non mais non, il suffit d’aller flâner dans le quartier Saint-Remi pour s’en convaincre. C’est ainsi que notre confrère Sébastien Lacroix introduit le nouveau numéro d’Instant rémois, le hors série chic et décalé de L’union, disponible -gratuitement- dans certains commerces du centre-ville...

Soirée de lancement : Instant Rémois n°3

THE PLACE TO BE

Après Chanzy et Boulingrin, l’Instant Rémois a posé ses valises sur la place du Forum. Avant, cette place-là était une gare routière bordée de deux ou trois bistrots assez discrets, avec en son centre une sorte de trou des Halles que les historiens appellent cryptoportique. Personne ne venait là, on se garait facilement. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, tout a changé. Le Forum est devenu the place to be. Le cryptoportique est toujours là, il est toujours aussi romain, mais il est devenu une salle de spectacle en plein air. Les bistrots ont éparpillé leurs chaises sur la place, autour d’une petite fontaine. Il y a des platanes pour se croire dans le Luberon et des arceaux pour les vélos bobos. Le Forum est devenu un quartier, un vrai quartier, comme au Moyen-Âge. Car on y trouve de tout. A boire et à manger. Du cher, du pas cher, du sur place ou à emporter. Mais toujours du bon. Car la place du Forum a choisi de faire dans le qualitatif, le raffiné, le confidentiel. Elle a opté pour le distingué. Des cocottes aux lunettes, des jupettes aux fleurettes, de la banque aux tournevis, rien ne manque pour faire ses emplettes. Pour un peu, le Forum pourrait déclarer son indépendance, s’autoproclamer commune libre. Mais à quoi bon attirer les regards et les polémiques. Plus que tout, ce à quoi tient le Forum, c’est la discrétion.

Soirée de lancement : Instant Rémois n°2

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous. Exclusif, certes, mais pas tant que cela puisque la blondissime Estelle l’a conçu avec vous. Au fil des pages, vous naviguerez entre les conseils de mode de l’incontournable Céline Masse, les bonne adresses des « sacrés blogueuses », les suggestions épicuriennes d’Élise Bougy, vous rêverez l’espace d’un instant avec l’agence de voyages Atakama, suivrez Laeticia dans ces expériences insolites et ses rencontres, découvrirez des endroits ignorés. Instant rémois, c’est le magazine de ce Reims là, parfois luxe, ou bobo, ou savoureux, joyeux et décontracté. Tous les trois mois, avec l’équipe des Sacrés blogueuses, à partir de vos suggestions, nous vous inviterons dans cette atmosphère particulière. Et, tous les trois mois, vous pourrez trouver Instant Rémois dans plus de 75 points de dépôts du centre-ville, épiceries fines, bars à vin, agences immobilières, salons de coiffure, etc. En espérant qu’il vous apportera autant de plaisir que nous en avons à le faire.

Instant Rémois, c’est le magazine de ce Reims là, parfois luxe, ou bobo, ou savoureux, joyeux et décontracté.

Soirée de lancement : Instant Rémois n°1

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous. Exclusif, certes, mais pas tant que cela puisque la blondissime Estelle l’a conçu avec vous. Au fil des pages, vous naviguerez entre les conseils de mode de l’incontournable Céline Masse, les bonne adresses des « sacrés blogueuses », les suggestions épicuriennes d’Élise Bougy, vous rêverez l’espace d’un instant avec l’agence de voyages Atakama, suivrez Laeticia dans ces expériences insolites et ses rencontres, découvrirez des endroits ignorés. Instant rémois, c’est le magazine de ce Reims là, parfois luxe, ou bobo, ou savoureux, joyeux et décontracté. Tous les trois mois, avec l’équipe des Sacrés blogueuses, à partir de vos suggestions, nous vous inviterons dans cette atmosphère particulière. Et, tous les trois mois, vous pourrez trouver Instant Rémois dans plus de 75 points de dépôts du centre-ville, épiceries fines, bars à vin, agences immobilières, salons de coiffure, etc. En espérant qu’il vous apportera autant de plaisir que nous en avons à le faire.

Instant Rémois, c’est le magazine de ce Reims là, parfois luxe, ou bobo, ou savoureux, joyeux et décontracté.