Edito

Si vous aimez le Reims branchouille et un peu sélect, le Reims confidentiel mais pas trop, le Reims à l’écart des grands lieux de passage et des galeries commerciales. Si vous aimez goûter les premiers rayons de soleil place du Forum avec un café et un bouquin, tester ce nouveau vin déniché par votre ami le caviste curieux, si vous adorez faire du cabotage entre les boutiques de fringues et que vous êtes obnubilé par la quête d’un petit meuble usé juste comme il faut pour votre chambre, alors ce magazine est pour vous…

Suivez-nous

Nos partenaires

LINE'CL
Nokomis
Atacama
ANTOINE PAILLARD UNE SI BELLE JOURNÉE - Instant Rémois
fade
2472
post-template-default,single,single-post,postid-2472,single-format-standard,edgt-core-1.0,kolumn-ver-1.1.1,,edgtf-smooth-page-transitions,ajax,edgtf-theme-skin-light,edgtf-blog-installed,edgtf-header-standard,edgtf-fixed-on-scroll,edgtf-default-mobile-header,edgtf-sticky-up-mobile-header,edgtf-animate-drop-down,edgtf-dark-header,edgtf-search-covers-header,edgtf-side-menu-slide-from-right,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

ANTOINE PAILLARD UNE SI BELLE JOURNÉE

ANTOINE PAILLARD

Antoine Paillard est un des jeunes vignerons les plus brillants de la Champagne. Quand je le vois, je ressens sa longue passion des vins, son énergie et sa détermination. Je devine un grand artiste en Champagne !

6h30 : Le marathon du matin commence. Un café, les biberons, les rires, les pleurs des enfants. Le bonheur du matin avec les tout-petits…

7h00 : Je quitte Reims direction Bouzy. C’est un moment très important pour moi car ces 30 minutes de voiture me permettent d’organiser la journée de travail sereinement.

7h45 : Briefing des équipes sur le travail de la journée. Une partie de l’équipe en cave, l’autre partie aux vignes et moi entre les deux.

8h00 : Prise d’échantillon des vins de la dernière vendange. Les mois d’avril-mai, sont une bonne période pour démarrer la dégustation et l’assemblage des vins de l’année. L’élevage se termine. Les vins commencent à réellement montrer leur potentiel.

9h00 : Nous nous installons tranquillement pour 3 heures de dégustation. C’est sans doute l’un des moments les plus magiques de notre métier. Découvrir, ressentir, s’imprégner des vins de l’année, des nuances de terroir, de cépage. Un moment unique où la feuille blanche ne demande qu’à se remplir.

10h37 : Pause Instagram pour partager avec nos « followers » le quotidien du domaine.

12h00 : Nous terminons la dégustation par les Bouzy Rouges 2016. Production de l’année : 5 petites pièces d’un vin historique et emblématique de notre village. Presque un devoir de le réaliser avec humilité et précision.

13h30 : Rendez-vous avec deux autres vignerons de Bouzy avec qui nous avons mis en place un projet de production de compost. Arrosage, retournement, remises en place des bâches de compostage. Une production locale où chaque vigneron apporte ses idées, ses compétences et où le plaisir de travailler ensemble domine.

15h30 : Retour au domaine. Un oeil sur la météo (notre meilleur amie/ennemie pour les semaines à venir).

16h30 : Je m’isole une heure dans mon bureau pour répondre aux emails, avancer sur les projets en cours… Difficile mais indispensable de se créer des créneaux isolés des autres pour avancer sur les différents sujets de l’entreprise.

17h45 : Retour à Reims, direction la crèche pour récupérer les enfants.

18h30 : Préparation du dîner. Légumes de saison pour tout le monde accompagnés d’un blanc jurassien pour les plus grands !

20h00 : Direction la Comédie de Reims pour deux heures de théâtre. Un plaisir rare mais indispensable.

23h00 : Retour à la maison.

ANTOINE PAILLARD

PAR ÉLISE

instant remois
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.

Regards croisés, les coiffeurs de la place d'Erlon Previous Post
Si ça fait mal, c'est que ça fait du bien Next Post